La région Ile-de-France a voté le financement du prolongement de la ligne 14

L’accord-cadre de financement pour prolonger la ligne 14 du métro parisien et ainsi désaturer la ligne 13, calvaire quotidien de plus de 600.000 voyageurs, a été adopté, a-t-on appris vendredi auprès de la région Ile-de-France et de la SGP.
L’accord-cadre de financement a été approuvé à l’unanimité jeudi soir lors de la séance plénière du Conseil régional.
De son côté, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) a autorisé vendredi la signature de cet accord-cadre.
Ce projet porte sur 1,4 milliard d’euros, financés à 38% par la région, 30% par la Société du Grand Paris (SGP), 20% par la Ville de Paris, et normalement 3% pour les Hauts-de-Seine et 3% pour la Seine-Saint-Denis.
La première étape porte sur une convention de 152 millions d’euros, qui a pour objet de financer les études, les premiers travaux de déviation de réseaux et les acquisitions foncières.
« Compte tenu de l’urgence de ce projet, au regard de ses enjeux fondamentaux pour les transports du quotidien et de sa contribution à la cohérence du Grand Paris Express, la SGP porte sa participation à 42% au lieu de 30% initialement prévus », annonce-t-elle.
« Il s’agit d’une avance au projet en substitution de la part des départements de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine. Elle sera compensée ultérieurement par une diminution de la contribution de la SGP aux financements des phases suivantes en sorte que la part globale de la SGP demeurera limitée à 30% », a-t-elle ajouté.
Les 5,8 km et les quatre nouvelles stations vers le nord pour relier la mairie de Saint-Ouen s’intègrent dans l’architecture du Grand Paris Express. Les travaux doivent commencer au début de l’année prochaine.
Cette ligne 14, quand elle sera aussi prolongée vers l’aéroport d’Orly au sud (à l’horizon 2020) et vers Saint-Denis-Pleyel au nord (horizon 2025), sera la « clé verticale du Grand Paris Express », selon les termes de Jean-Paul Huchon, président PS de la région.
Selon les études, la ligne 13 serait allégée de plus de 20% avec le prolongement de la 14. Pour absorber un afflux de voyageurs sur la 14, 145 millions d’euros seront consacrés à l’allongement des quais des stations afin qu’elles puissent accueillir des rames de 8 voitures contre 6 actuellement, anticipant un passage de 30.000 à 40.000 personnes à l’heure de pointe du matin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s