Forte montée en puissance des investissements votés en conseil du STIF

Vote du budget 2013 : +46% d’investissement et 100M€ d’offre nouvelle

Le Conseil du STIF a voté le budget du STIF pour l’année 2013. Celui-ci confirme la forte montée en puissance des investissements directs du STIF (+46%) pour améliorer et développer le réseau de transport en commun d’Île-de-France.

En plus des nombreuses mises en service de la fin de l’année 2012 (prolongement des lignes T1, T2, T3, ligne 12) et de celles prévues en 2013 (RER B, Ligne 4, T5 et T7), les élus ont marqué leur volonté de poursuivre l’amélioration du réseau de bus francilien. Au total ce sont près de 100M€ d’offre nouvelle qui sont prévus pour l’année 2013.

Lire le communiqué de presse

Amélioration de l’offre de bus ratp et grande couronne

Le STIF a décidé de renforcer l’offre de 39 lignes de bus en Île-de-France d’ici la fin de l’année. En 2012, le STIF aura amélioré 122 lignes de bus réparties dans l’ensemble des départements d’Île-de-France. Cela représente un investissement annuel de plus de 22 millions d’euros.

 Lire le communiqué de presse

       EXTENSION du réseau de Métro francilien

Alors que la 302e station de métro, Front Populaire, prolongeant la ligne 12 au nord sera inaugurée le 18 décembre, le STIF poursuit le développement des métros en Île-de-France.

LIGNE 4 : Prolongement jusqu’à la mairie de Montrouge

Le prolongement de la ligne 4 de Porte d’Orléans à Mairie de Montrouge sera mis en service en mars 2013. Afin de permettre à toutes et tous de découvrir ce nouveau tronçon, le STIF a décidé d’offrir l’accès libre sur le prolongement le week-end suivant sa mise en service. Ce prolongement s’accompagne d’une évolution de l’offre de la ligne, financée par le STIF, pour répondre à l’évolution de sa fréquentation.

LIGNE 14 : BOUCLAGE DU FINANCEMENT DU PROLONGEMENT À MAIRIE DE SAINT-OUEN ET DE L’ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES

Alors que le prolongement de la ligne 14 de Gare Saint-Lazare à Mairie de Saint-Ouen vient d’être déclaré d’utilité publique début octobre 2012, le STIF valide le dossier d’avant-projet et le plan de financement. Cette nouvelle étape permet de mener les dernières études et procédures administratives pour préparer le début des travaux fin 2013. Le Conseil du STIF valide également la convention de financement permettant l’adaptation des stations existantes en prévision de l’augmentation du trafic sur la ligne.

 Lire le communiqué de presse

deux nouveaux prolongements de Tramway

Quelques semaines après les mises en service des prolongements du T1 et du T2 et juste avant la mise en service du prolongement du T3 à porte de la Chapelle, le STIF poursuit le développement des tramways en Île-de-France.

Le prolongement DU t3 de porte de la chapelle À porte d’Asnières À l’enquête publique début 2013

Cette enquête publique, portée par le STIF et la Ville de Paris et qui se tiendra en début d’année 2013 a pour objectif d’informer le public et de recueillir son avis sur l’intérêt général du projet.

Le prolongement DU t1 de Noisy-le-Sec À Val de Fontenay À l’enquête publique début 2013

Cette enquête publique, portée par la RATP et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis et qui se tiendra mi-2013 a pour objectif d’informer le public et de recueillir son avis sur l’intérêt général du projet.

Lire le communiqué de presse

Lire le dossier de presse

le STIF finance de nouveaux Équipements d’information voyageur dans près de 400 trains et RER

Deuxième priorité des contrats passés par le STIF avec les opérateurs de transport, l’amélioration de l’information dans les transports en commun est une attente forte des voyageurs. Ainsi dans le cadre du Schéma Directeur de l’Information Voyageur (SDIV) qui préconise l’amélioration et l’harmonisation de l’information sur l’ensemble du réseau de transport francilien, le STIF subventionne la mise en place d’un nouveau système améliorant la qualité des annonces visuelles et sonores en temps réel à bord des trains.

Le coût total de l’opération est estimé à 5,2 millions d’euros et est financé à 100 % par le STIF. Il sera progressivement mis en œuvre dès 2013 dans près de 400 trains qui circulent aujourd’hui sur les lignes N, R, U et P et des RER C et D, en même temps que la rénovation des trains

Lire le communiqué de presse

LE PROJET « EST TVM » PRÉSENTÉ À L’ENQUÊTE PUBLIQUE EN 2013

Le Conseil du STIF a validé le schéma de principe, document qui présente les caractéristiques techniques, le coût et le calendrier du projet. Sur cette base, le Conseil général du Val-de-Marne, maître d’ouvrage unique de l’opération jusqu’à la fin de l’enquête publique, souhaite organiser une enquête publique avant l’été 2013, qui a pour objectif d’informer le public et de recueillir son avis sur l’intérêt général du projet.

Le projet Est TVM consiste à créer une liaison entre Créteil et Noisy-le-Grand Mont d’Est avec des aménagements majoritairement en site propre. En heures de pointe, un bus circulera toutes les5 minutes dans chacun des 25 nouveaux points d’arrêts de cette liaison de 15 km. Le coût du projet est estimé à 67 millions d’euros.

Présentations au public du projet de Tangentielle ouest

La Grande Ceinture Ouest relie aujourd’hui Saint-Germain-en-Laye Grande Ceinture à Noisy-le-Roi. C’est une des branches de la ligne de banlieue L.

La phase 1 du projet Tangentielle Ouest (TGO) permet de prolonger la ligne Grande Ceinture Ouest au nord jusqu’à Saint-Germain-en-Laye (RER A) et au sud jusqu’à Saint-Cyr l’École (RER C). La phase 2 prévoit le prolongement à Achères depuis Saint-Germain-en-Laye.  Le Conseil du STIF valide les documents de référence permettant d’organiser au premier semestre 2013 l’enquête publique de la phase 1 et la concertation de la phase 2.

Équipements d’Anti-enrayage sur les trains de banlieue

Dans le cadre du programme d’investissement prévu au contrat STIF-SNCF, 38 rames VB2N du réseau Montparnasse vont être équipées d’un nouveau système anti-enrayage pour un montant de 13,74 millions d’euros, financé à 50 % par le STIF.

Ce nouveau système de freinage s’apparente au système ABS équipant les voitures, empêchant le blocage des roues lors des freinages d’urgence. Une problématique majeure puisque ces freinages endommagent régulièrement les essieux des rames, les rendant indisponibles le temps de leur maintenance. Avec cet investissement, le STIF entend améliorer nettement la qualité de service du matériel roulant au profit des voyageurs.

Six trains supplémentaires sur la ligne D du RER

Le STIF approuve le financement de l’acquisition par la SNCF de 6 rames Z2N à la Région Nord – Pas-de-Calais. Cet investissement de 16,5 millions d’euros sera financé à 50 % par le STIF.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s