Démantèlement des camps Roms à Bondoufle : La stratégie du plumeau ne fonctionne pas

Communiqué de presse

Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy et Sylvie Guillaume, eurodéputées socialistes regrettent l’évacuation sèche des campements des populations Rroms de Bondoufle alors que des stratégies d’inclusion menées par les acteurs associatifs, le Conseil Général de l’Essonne et la communauté d’agglomération Evry Centre Essonne étaient en cours de mise en place.

Elles estiment que des dispositions pourtant prévues par la circulaire du 26 août 2012 relative à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites auraient pu permettre un meilleur accompagnement.

A la lumière de ce démantèlement, elles s’interrogent sur l’avenir de la DIHAL après le départ annoncé et regretté du préfet Régnier. Elles demandent le maintien de cette délégation interministérielle qui met en œuvre des réponses appropriées contre le mal-logement et l’exclusion.

Elles s’interrogent enfin sur le fait que la France n’ait pas encore transmis de stratégie d’inclusion révisée pour l’intégration des Roms malgré les recommandations de la Commission européenne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s