Jean Jaurès, éloge de la modernité

A l’invitation de Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste, je me suis rendue ce matin à la commémoration du 100ème anniversaire de la mort de Jean Jaurès.

Je souhaitais saluer ce grand Homme, cheville ouvrière du socialisme et de la social-démocratie française.

Plus qu’un Homme, il incarne le compromis possible entre socialisme et réformisme, entre idéalisme et réalité.

Rendre hommage à Jaurès, c’est rendre hommage aux pacifistes, aux combattants de la Justice et de la liberté.

Rendre Hommage à Jaurès, c’est croire que la transformation sociale est possible.

Rendre Hommage à Jaurès, enfin, c’est rendre hommage à la France, à la République, à la patrie des droits de l’Homme, à ce qui se fait de plus beau en France.

Jaurès est un exemple pour tout socialiste, un exemple pour tout citoyen.

A l’heure où le populisme et le repli sur soi frappe aux portes de l’Europe, Jean Jaurès est plus que jamais d’actualité. Son message de paix, ses discours universalistes doivent résonner dans nos cœurs comme dans nos actes.

Par-delà sa mort Jean Jaurès reste un Homme du XXIème qui inspire mon combat tous les jours.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s