Budget 2015

Cette semaine, lors de la plénière de Strasbourg, les députés spécifiquement chargés du suivi du budget européen de 2015 (les rapporteurs en commission) ont eu l’occasion de s’exprimer sur la proposition du Conseil, qui revoit à la baisse les capacités budgétaires européennes pour l’année prochaine. Quelques soient les secteurs, le constat est le même : aujourd’hui, l’UE n’a pas les moyens de ses ambitions. Impossible de demander aux États de mettre significativement la main à la poche, quand la Commission reproche aux pays leurs déficits publics, c’est à dire leurs efforts d’investissements. Impossible de relancer la machine de la croissance et les emplois, quand les investissements publics fondent comme neige au soleil. Et, peut-être plus grave, comment demander aux citoyens européens de faire confiance à l’Europe, quand le Conseil refuse de payer les dettes européennes, en refusant d’augmenter les crédits de paiement dans le budget – alors même qu’il s’agit de somme qui ont été prévues, il s’agit de solder les engagements pris dans la programmation 2007-2013, donc d’argent déjà promis les années précédentes, en particulier aux collectivités locales qui pour le moment doivent parfois supporter seules les dépenses de fonds structurels.

Le budget 2015 devrait être voté lors de la plénière d’octobre, mais les députés, par-delà les groupes, se sont déjà mobilisés pour demander un budget à la hausse, digne de la réorientation politique que nous voulons pour l’Europe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s