Budget européen des transports

Le Parlement européen s’est exprimé sur le budget général 2015, envoyant ainsi un message aux autres institutions pour définir quelles doivent être les priorités politiques de l’Union européenne.

S’il est essentiel de faire preuve de sérieux budgétaire et de ne pas dilapider les ressources publiques, il n’est pas non plus envisageable de sacrifier les investissements nécessaires à la croissance et à l’emploi en Europe, et les députés européens restent vigilants pour maintenir un niveau de financements suffisants pour être efficaces.

C’est la raison pour laquelle j’ai voté en faveur de l’amendement 472, qui porterait les fonds consacrés aux transports à 465 millions d’euros au lieu de 402, soit une hausse de 15% – ces fonds seraient spécifiquement destinés à supprimer les goulets d’étranglement, faciliter l’interopérabilité ferroviaire, achever les liaisons manquantes et améliorer le franchissement des frontières. En bref, cet argent permettrait de grandement améliorer la mobilité européenne, ce qui n’est pas un luxe pour un espace qui cherche à sortir durablement de la crise et à retrouver le chemin de l’emploi et de la prospérité!

La balle est maintenant dans le camp du Conseil, qui devra montrer s’il est prêt à s’orienter lui aussi vers un budget ambitieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s