Échange de vues avec le directeur de l’agence eu-Lisa

En commission des libertés civiles mardi, nous avons un échange de vues avec le directeur exécutif de l’agence eu-Lisa, qui gère de vastes systèmes d’information dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice en Europe. Elle soutient activement la mise en œuvre des politiques de l’Union européenne liées à l’asile, aux migrations et à la gestion des frontières.

Eu-Lisa est principalement chargée de la gestion opérationnelle du système d’information Schengen de seconde génération (SIS II), le plus important pour la sécurité publique en Europe. Il permet des échanges d’informations entre les différents postes nationaux de contrôle des frontières, les douanes et les autorités de police. L’agence gère également le système d’information sur les visas (VIS) entre les États-membres de l’espace Schengen ainsi qu’Eurodac, la base de données qui regroupe les empreintes digitales des personnes ayant demandé l’asile dans l’Union européenne.

Voici le texte de ma question à Krum Garkov, Directeur exécutif de l’agence :

« Les attentats en France nous rappellent qu’il est indispensable de légiférer au niveau européen pour mieux coordonner les politiques de sécurité intérieure des États-membres, avec davantage de cohérence et d’efficacité.

À cette fin, l’Union européenne doit renforcer la qualité de la coopération entre les États, notamment entre les services de renseignement. Il s’agit autant d’améliorer la collecte et l’échange des données, que de les traiter de manière pertinente, dans le plein respect des libertés fondamentales et de la protection des données.

Le Système d’Information Schengen (SIS II) s’avère être un instrument potentiellement très efficace pour surveiller les itinéraires empruntés par les combattants étrangers. Il n’est pourtant pas utilisé à son maximum; selon la Commission, de nombreux États-membres ne le consulteraient pas assez régulièrement.

Quel rôle peut jouer l’agence eu-Lisa pour permettre d’exploiter au mieux les possibilités offertes par SIS II et ainsi d’assurer une meilleure utilisation du système par les États-membres? Dans ce cadre, quels liens entretient eu-Lisa avec Europol et Eurojust et comment se traduit concrètement la coopération avec ces agences? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s