Projet de budget rectificatif n° 5/2015 – Faire face aux pressions migratoires

Voici mon explication de vote sur cette résolution adoptée aujourd’hui en session plénière à Strasbourg.

Ce budget rectificatif, qui renforce les crédits budgétaires européens pour les migrations et l’asile, constitue un premier pas pour aider l’Union et les États membres à mieux faire face à la réalité des migrations. Ce phénomène nécessite une réponse urgente, mais également de plus long terme.

Toutefois, les montants alloués ne permettront pas de répondre aux besoins réels et de financer les mesures du Programme européen en matière de migrations. Il est essentiel que le budget européen pour 2016 remédie à ces manquements. La proposition d’augmenter les effectifs de l’EASO de quatre postes est manifestement insuffisante au vu du rôle croissant joué par cette agence.

La priorité est donnée comme toujours à Frontex. Bien sûr, il est crucial de renforcer les opérations de recherche et de sauvetage en mer pour sauver des vies. Mais, derrière cela, il est temps de changer de paradigme. Au lieu de s’enfermer dans la logique coûteuse et peu efficace du contrôle des frontières et de la politique de retour, développons une réelle politique d’accueil et d’intégration des migrants. La migration légale n’est pas un problème mais une chance, qui apportera une réelle valeur ajoutée économique et sociale pour l’Union européenne, au bénéfice de tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s