Le Front populaire où la nécessité de l’exercice du pouvoir pour transformer la société

En ce mois de mai 2016, nous fêtons les 80 ans du Front Populaire. Ce formidable mouvement a permis la victoire des forces de gauche en mai 1936 par le rassemblement des communistes, des socialistes et des radicaux.

Marqué notamment par la personnalité de Léon Blum, le Front Populaire aura apporté aux Français des avancées considérables : deux semaines de congés payées, la réduction du temps de travail avec la semaine de quarante heures ou encore l’établissement des conventions collectives.

Le Front Populaire aura aussi permis de barrer la route aux ligues fascistes qui menaçaient alors la République.

Le Front populaire démontre aussi une exigence : la nécessité pour la gauche d’exercer le pouvoir afin de transformer la société.

Depuis toujours, la relation entre la gauche et le pouvoir n’est pas aisée. Certains à droite de l’échiquier politique estiment en effet que la gauche n’est pas légitime à exercer le gouvernement de la Nation. D’autres, à gauche, estiment au contraire que lorsqu’elle est au pouvoir, la gauche n’est pas vraiment la gauche, elle trahit ses promesses et se compromet. C’est d’ailleurs en février 1937, lorsque Léon Blum demande une pause dans les réformes pour donner la priorité à l’assainissement monétaire que le Front Populaire éclate véritablement.

A chaque fois qu’elle est au pouvoir, la gauche est critiquée. Les réformes initiées ne sont jamais « suffisamment à gauche », comme si elle devait s’excuser de se confronter aux réalités.

Pourtant, la gauche devrait-elle se contenter de beaux de rêves et de beaux discours ? Doit-elle rester dans l’opposition et se cantonner à la gestion des collectivités?

Il est vrai que les discours perdent de leur bohème une fois le gouvernement quotidien de la Nation établi. Mais il est aussi vrai que si la gauche se contente de contester et refuse l’exercice du pouvoir, elle n’a d’autre utilité que littéraire et ne transforme pas la société. La gauche ne se compromet pas en exerçant le pouvoir. Et c’est là, le principal apprentissage du Front Populaire, lorsqu’elle est au pouvoir, la gauche agit pour plus de justice, plus d’égalité, vers le progrès social et l’émancipation de l’individu.

C’était l’ambition du Front Populaire en 1936. C’est aussi ce qu’ont accompli François Mitterrand en 1981, Lionel Jospin en 1997 et François Hollande depuis 4 ans.

Sans rêve et sans utopie, la gauche ne saurait être elle-même, mais sans exercice du pouvoir, la gauche ne saurait transformer la société !

En France, plus que dans les autres pays, le compromis est toujours difficile à trouver, tant dans nos institutions qu’avec les corps sociaux. Pourtant, et c’est le cas depuis 2012, le compromis est l’essence de l’exercice du pouvoir. Consulter, dialoguer, écouter puis trancher sont les instruments nécessaires au bon gouvernement, que ce soit à l’échelle de l’Union européenne, à l’échelle d’un pays ou d’une collectivité.

C’est ce compromis, cette synthèse, que la gauche entreprend depuis 2012. C’est aussi ce compromis que la gauche va devoir mettre en place en 2017 pour gagner une nouvelle fois l’élection présidentielle. A trop disserter sur ce qu’est un bon gouvernement de gauche, il ne faut pas oublier l’exercice quotidien des réalités, la situation budgétaire contrainte ou encore la difficile relance de l’activité économique. Il ne faut pas non plus perdre de vue la montée de l’extrême droite, qui a un nouveau visage, mais porte le même nom depuis le début des années 1970, celui du Front National.
Sans exercer le pouvoir, la gauche ne pourrait transformer la société. C’est pourquoi, la gauche doit se rassembler en 2017. Elle doit trouver un compromis pour continuer à agir pour le progrès social. Il n’y a pas d’opposition entre une gauche du passé et une gauche moderne. Il y a une nécessité : le rassemblement. Il y a une exigence, celui de bâtir le présent de façonner l’avenir. Cette exigence, c’est celle de l’exercice du pouvoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s