Compétitivité de l’industrie européenne de l’équipement ferroviaire

Aujourd’hui le Parlement européen a voté une résolution de ma collègue Socialiste Martina Werner pour lutter contre le concurrence déloyale des pays tiers dans le secteur ferroviaire.
Dans un contexte de concurrence mondialisée et face à de nouveaux géants mondiaux, les députés européens ont appelé la Commission à prendre des nouvelles mesures de défense commerciale
pour promouvoir la réciprocité des échanges et défendre les intérêts de l’industrie ferroviaire européenne qui génère plus d’1,2 millions d’emplois directes et indirectes en Europe.
Les députés ont également appelé la Commission à investir d’avantage dans les infrastructures ferroviaires pour atteindre les objectifs du Livre Blanc des transports et promouvoir une mobilité plus durable.

Voici mon explication de vote:

Avec l’adoption de la résolution sur la compétitivité de l’industrie ferroviaire européenne, les députés européens envoient un message clair à la Commission européenne pour adopter une stratégie commerciale ambitieuse afin de défendre les intérêts de l’industrie européenne. Avec plus de 46% du marché mondial, plus d’1,2 millions d’emplois directes et indirectes, l’industrie européenne est le leader mondial du ferroviaire ! Pour autant, face à une concurrence mondialisée, à l’émergence de nouveaux géants mondiaux et à l’entrée sur le marché intérieur d’entreprises non européennes, l’Europe doit agir pour maintenir son leadership et garantir une concurrence équitable. À travers cette résolution, les députés européens appellent la Commission à prendre des mesures pour garantir la réciprocité des échanges pour que les entreprises européennes ne soient pas pénalisées à l’entrée sur le marché des pays qui bénéficient de l’ouverture du marché intérieur. Cette résolution appelle également la Commission à mieux prendre en compte les besoins en investissements dans les infrastructures ferroviaires qui contribuent pleinement et concrètement aux défis de la réindustrialisation et de la lutte contre le réchauffement climatique. Dans cette perspective, les députés européens souhaitent mettre en place « un forum ferroviaire » pour renforcer sur le long-terme les investissements européens dans le secteur.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s