11 juin

Le 11 juin est une date historique pour les socialistes. En 1936, le vote des congés payés à l’Assemblée nationale, en 1971 la création du Parti socialiste à Epinay. En 2017, le 11 juin marquera la plus grosse défaite que nous n’ayons jamais connue. Notre responsabilité est totale et nous l’assumons.

Je pense d’abord à nos candidates et nos candidats, député(e)s sortant(e)s ou nouveaux candidats, aux militantes et militants investis durant cette campagne inédite qui ne seront pas présents au second tour.

Je ressens une grande tristesse et un profond sentiment d’injustice pour ces femmes et ces hommes de gauche et salue leur dévouement pour leurs convictions au service de la justice sociale. Le « dégagisme » s’est illustré.  Beaucoup trop de circonscriptions verront s’affronter dimanche prochain des candidats ne représentant pas la gauche. L’Assemblée nationale sera totalement déséquilibrée et clairement à droite.

Je pense aux Françaises et aux Français modestes qui ne seront pas représentés.

Nous devons mettre toutes nos forces pour permettre la victoire des candidats présents au second tour qui défendent la justice sociale, l’exigence écologique, une Europe pour les citoyens, le respect des droits fondamentaux.

Nous devrons ensuite rebâtir la maison commune de la gauche et des écologistes.

Au travail, toujours et encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s