Energies renouvelables : les socialistes et démocrates s’opposent au manque d’ambition de la Commission des Transports

Communiqué du Groupe des Socialistes et Démocrates

La commission des Transports du Parlement européen a rejeté aujourd’hui une proposition faible de promotion des énergies de sources renouvelables. Le Groupe S&D ne pouvait pas soutenir cet avis au rapport final de la commission de l’Industrie et de l’énergie, car sa portée était trop limitée.

Le Groupe S&D s’est clairement opposé à une tentative conservatrice de saper les ambitions européennes d’objectifs d’utilisation des énergies renouvelables, en refusant d’appeler à la mise en place d’objectifs nationaux contraignants pour tous les États-membres.

Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, le porte-parole du groupe S&D sur les énergies renouvelables pour les transports, a déclaré :

 » Dans le contexte actuel de changement climatique, avec les conséquences dramatiques qu’il entraîne, et à l’heure où certains leaders mondiaux refusent de prendre leur part pour une baisse significative des gaz à effet de serre, le Parlement européen, qui est l’organe démocratiquement élu de l’Union européenne, ne peut pas se permettre d’envoyer un message politique faible.

Nous avons non seulement besoin d’une ambition 35% d’énergies renouvelables en 2030, mais les objectifs doivent aussi être contraignants pour les États-membres. L’objectif de 27% proposé par la Commission est trop faible. Notre Groupe insistera sur ces éléments lors du vote en plénière.

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre doit tout inclure, y compris les émissions liées au facteur CASI. Enfin, aucun carburant alternatif ne doit menacer la production alimentaire, ou causer d’autres dommages environnementaux.
« Today the Transport committee in the European Parliament rejected a lukewarm proposal on use of energy from renewable sources. The S&D Group could not support the opinion on the Industry and Energy committee’s final report, which was too limited in scope.
The S&D group clearly opposed a conservative attempt to weaken the ambition of EU renewable targets, instead calling for national binding targets on renewables for all Member States.

Christine Revault D’Allonnes Bonnefoy, S&D spokesperson on renewable sources in transport, said:
« In the current context of dramatic consequences of the climate change, and when some world leaders refuse to take their share in significantly cutting green-house gas emissions, the European Parliament cannot afford to send a weak political message.
“Not only do we want a target of at least 35% of energy coming from renewables by 2030, but we want it to be binding for member-states. The 27% proposed by the Commission is definitely not enough. Our Group will insist on these goals when the report is voted on in the plenary.
“The calculation of greenhouse gas emissions must take all emissions into account, including those related to indirect land use change (ILUC), and we stress that no alternative fuel should threaten food production or generate other environmental damages ».

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s