Rencontre avec Inclusion Europe #StopAuxViolencesFaitesContreLesFemmesHandicapées

Le 28 septembre, j’ai rencontré des auto-représentants de personnes handicapées intellectuelles ainsi que des membres des familles avec l’association Inclusion Europe.

Les personnes avec un handicap intellectuel sont encore exclues de notre société. Elles sont victimes de violences et de graves discriminations dans de nombreux domaines (accès à la santé, au logement, à l’emploi etc.). Les membres d’Inclusion Europe ont tiré la sonnette d’alarme, notamment sur la prise en charge de ces personnes. Les établissements ne sont pas suffisamment contrôlés par les autorités publiques et les cas de violences et d’agressions ne sont ni reportés, ni condamnés.

Nous avons plus particulièrement échangé sur la violence faites aux femmes handicapées : 2 femmes handicapées sur 3 ont été victimes de violences fondées sur le genre ! Du fait de leur situation de dépendance, il est encore plus difficile pour ces femmes de la signaler à la justice et aux services d’assistance et de protection.

Je l’ai clairement affirmé dans mon rapport sur l’adhésion de l’Union à la Convention d’Istanbul : les femmes handicapées ont le droit fondamental de jouir pleinement et dans des conditions d’égalité de tous les droits et libertés fondamentales. J’ai appelé à la mise en place de mesures spécifiques afin de répondre à leurs besoins (des soins de santé appropriés ou des lieux d’hébergement sûrs).

En ce sens je soutiens pleinement le projet d’Inclusion Europe sur les violences faites aux femmes dont la première étape est le recueil des témoignages de ces femmes handicapées. Cette phase de recherche est indispensable pour que les pouvoirs publics comprennent l’ampleur et la gravité de la situation.

Pour finir, nous avons évoqué les cas de stérilisation forcée sur les personnes avec un handicap mental. En cette journée pour le droit à l’avortement partout en Europe, il est fondamental de rappeler que toutes les femmes doivent avoir le contrôle de leurs corps.

Je félicite Inclusion Europe pour son engagement en faveur des plus vulnérables. Nous nous retrouverons pour continuer ce combat de la dignité et des droits fondamentaux de tous.

Les socialistes et radicaux à la tête du combat pour l’accès des personnes handicapées aux produits et services

Communiqué de la Délégation socialiste française

Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté un texte visant à améliorer l’accès des personnes handicapées à un large éventail de produits et services (téléphonie mobile, informatique, transport, services bancaires électroniques, e-commerce…). Dans l’Union européenne, environ 80 millions de personnes sont touchées à des degrés divers par un handicap ; les projections démographiques font état de 120 millions en 2020. Cette situation rendait urgente la législation que nous venons d’adopter.

Sur ce dossier, nous avons bataillé avec la droite européenne, cette dernière se laissant influencer par les lobbys de l’industrie pour affaiblir de façon indécente la proposition initiale de la Commission.

Parce que nous voulions un texte législatif ambitieux, nous avons déposé des amendements pour étendre l’application des règles aux personnes présentant des limitations fonctionnelles, comme les femmes enceintes ou les personnes âgées, afin d’appliquer ces règles à l’ensemble des entreprises et renforcer l’accessibilité aux nouvelles constructions.

Nous nous félicitons d’avoir dégagé une majorité progressiste afin d’améliorer le bien-être de millions d’Européens.