Egalité entre les femmes et les hommes en Europe

Voici mon explication de vote sur le rapport de Marc Tarabella adopté aujourdhui.

Un an après le rejet du rapport Estrela sur l’égalité entre hommes et femmes, à cause de la droite conservatrice et traditionaliste, le Parlement européen a cette fois voté très majoritairement en faveur du rapport de mon collègue socialiste belge Marc Tarabella, qui dresse le bilan des inégalités de genre subsistant en Europe, mais également liste de nombreuses propositions pour que la situation s’arrange. Les droits sexuels et reproductifs, les violences faites aux femmes, les inégalités dans les conditions de travail (salaire, flexibilité subie…), la représentation politique sont autant de sujets essentiels que ce rapport aborde de front. À l’heure où le Conseil refuse toujours d’avancer sur un congé de maternité européen, tout comme sur l’inclusion d’au moins 40% de femmes dans les conseils d’administration, pour ne citer que ces deux exemples, l’adoption de ce rapport est un signal très positif dont je me réjouis. Le Conseil doit entendre la voix des représentants élus des citoyens et citoyennes européens et enfin traiter les questions relatives à l’égalité entre hommes et femmes avec toute l’importance qu’elles méritent. Il en va non seulement de nos principes, mais aussi de la cohésion de nos sociétés !

et le communiqué de presse de la délégation socialiste française

Droits des femmes : félicitations à Marc Tarabella !

Le Parlement européen a adopté, aujourd’hui, le rapport de Marc Tarabella, socialiste belge, sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’Union européenne, à une large majorité – 441 voix pour, 205 contre et 25 abstentions. Les eurodéputé-e-s socialistes félicitent chaleureusement leur collègue Marc Tarabella : il y a tout juste un an, dans la législature précédente, la droite avait fait rejeter un rapport similaire.

 

Deux jours après la journée internationale des droits de la femme, ce vote est un signal positif : toutes les politiques de l’Union européenne doivent comporter un volet sur l’égalité des genres. Salaires, retraites, écarts de pauvreté, violences contre les femmes, discriminations, taux d’emploi, équilibre vie familiale-vie professionnelle… beaucoup reste à faire pour réduire les inégalités !

Enfin, le vote d’aujourd’hui réinsiste sur un point crucial voté par une majorité du Parlement européen, lors de l’examen des résolutions sur le programme de travail de la Commission européenne pour 2015 : l’urgence à débloquer la directive sur le congé maternité. Nous appelons le Conseil à reprendre les négociations après ces deux votes très clairs des représentants des citoyens européens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s