Je dis « YES » à la COP 21 !

Le 22 octobre dernier, je me suis rendue à la conférence organisée dans le cadre de la COP 21 par les jeunes socialistes européens (YES : Youth European Socialistes) et le groupe socialistes et démocrates . Cette conférence réunissait de nombreux jeunes socialistes, des acteurs d’ONG et de la société civile, des entrepreneurs et des euro-députés du groupe des Socialistes et Démocrates. Venus de différents pays de l’Union Européenne, cette réunion participative et ouverte a permis à chacun de pouvoir s’exprimer sur les différents enjeux soulevés par le réchauffement climatique et la transition vers une société moins polluée.

yes

Parmi les thèmes abordés, la responsabilité des gouvernements, l’enjeu des choix des formations, les stratégies industrielles et notamment dans le secteur des transports pour agir concrètement dans la lutte contre le changement climatique, la manière de mettre en place des moyens de financements efficaces pour investir dans les énergies non polluantes et renouvelables, et enfin, les moyens de sensibiliser et de répondre aux conséquences néfastes du réchauffement climatique.

Je suis intervenue pour conclure les débats de cette matinée. J’ai ainsi pu rappeler l’engagement des socialistes français pour lutter contre le réchauffement climatique et faire de la COP 21 un moment historique.

cloture

Lutter contre le réchauffement climatique doit être encadré par trois piliers : le pilier social, le pilier économique et celui du développement durable. En effet, il est possible de mettre en place un nouveau modèle de société créateur d’emplois dont l’ambition sert le développement durable.

Pour cela, il faut orienter les formations éducatives vers l’économie verte. La recherche et l’investissement doivent désormais être orientés vers la transition énergétique.

Par ailleurs, les transports et la mobilité doivent être repensés. Actuellement trop polluants, ils peuvent demain devenir l’un des outils clés à la transition énergétique. Pour cela, il faut engager les investissements nécessaires. C’est un enjeu de taille qui permettra de créer de nombreux emplois non délocalisables et de rendre les déplacements à la fois plus intelligents et plus respectueux de l’environnement.

Enfin, le nerf de la guerre, c’est l’argent. Il me semble nécessaire de mettre en place une taxe juste et européenne pour financer ces grands projets d’infrastructure qui feront l’Europe de demain et assureront la transition énergétique.

Nous avons tous une responsabilité pour réussir la COP 21. Chaque citoyen, quelle que soit sa fonction, son âge, ses origines, doit prendre part à cet enjeu pour limiter le réchauffement climatique. Pour les générations de demain, nous n’avons pas le droit à l’échec car nous avons rendez-vous avec l’Histoire. Je suis convaincue que nous allons parvenir à un accord ambitieux début décembre à Paris. Le monde de demain reste à inventer et à construire, celui d’une société démocratique, juste, sociale et respectueuse de l’environnement.

Une réflexion sur “Je dis « YES » à la COP 21 !

  1. Pingback: Je dis « YES » à la COP 21 ! | psmontferrand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s