Droite française et européenne : halte aux mensonges macabres

Communiqué de la Délégation socialiste française

Le deuil n’est pas terminé. Nos morts ne sont pas encore enterrés. Des Français sont encore entre la vie et la mort.

Seule la naïveté pouvait laisser penser que la décence allait freiner l’exploitation politique par la droite des terribles moments traversés par notre pays.

Les flèches partent, tant au parlement national qu’au Parlement européen, où elles côtoient le mensonge et le concours Lépine des idées les plus saugrenues.

Le parti Les Républicains devrait garder raison et dignité. Malheureusement tel n’est pas le cas.

Ainsi, un ancien ministre de l’Intérieur d’un gouvernement UMP accuse une députée européenne socialiste française de bloquer le PNR. Notons que l’ancien ministre n’était pas présent lors du vote en question bien qu’il s’agisse de la commission parlementaire où il prétend siéger. Et comme il est peu présent, il préfère la saillie politique à l’analyse.

En parallèle, la droite lors des questions d’actualité à l’Assemblée nationale, Nicolas Sarkozy dans Le Monde, et enfin Alain Lamassoure et Manfred Weber cet après-midi à Bruxelles ont martelé le même mensonge : les socialistes bloqueraient le dossier Passenger Name Recording (PNR[1]).

C’est faux, et le PPE le sait.

Sur le PNR, les Socialistes et Démocrates ont justement été ceux qui ont fait évoluer dans le bon sens le précieux équilibre entre lutte contre le terrorisme et protection des libertés fondamentales. Ils sont également ceux qui ont fait en sorte que ce texte soit réexaminé alors qu’il allait pour de longues années tomber dans les oubliettes. Ils sont encore ceux qui ont voté pour que le texte soit porté à la discussion entre Parlement européen, Commission et Conseil (trilogue). Les trilogues de négociation sont en cours comme prévu, et nous espérons aboutir comme prévu avant la fin de l’année 2015.

En France, la droite a, hier, sali l’unité nationale du Congrès.

En Europe, la droite a, aujourd’hui, sali la solidarité européenne affichée hier dans l’hémicycle du Parlement européen.

Utiliser la tragédie pour vouloir gagner des voix par le mensonge est, humainement, parfaitement méprisable. Nous serons contraints de continuer de travailler avec le groupe PPE sur ce dossier, seul moyen de dégager une majorité, mais ils doivent savoir que leur cynisme nous révulse.

[1] Ces données couvrent les informations fournies par les passagers et recueillies par les transporteurs aériens au cours des procédures de réservation et d’enregistrement. Dates de voyage, itinéraire, informations relatives aux tickets, coordonnées et moyens de paiements utilisés, habitudes personnelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s